Accueil du site > Ma ville > Edito du Maire > Débats, participation, décisions.

Débats, participation, décisions... Relever le défi de l’engagement citoyen dans notre ville !

Contenu de la page : Débats, participation, décisions... Relever le défi de l’engagement citoyen dans notre ville !

Débats, participation, décisions... Relever le défi de l’engagement citoyen dans notre ville !

Doucement, sans heurts ni vacarme, notre ville est en train de changer profondément. Je ne parle plus ici des évolutions urbaines spectaculaires. Elles suivent leur rythme, désormais plus lent, subissant les aléas de la période. Elles verront le jour avec, parfois, un retour au premier plan et, à d’autres périodes, une gestation longue et compliquée. Ainsi vont les grands projets. Ce dont je parle ici ne se voit pas à l’œil nu, ne fait pas la une des journaux mais forme un ensemble cohérent, très important pour notre vie commune.

De la nouvelle application Smartphone qui nous permettra une interaction directe avec nos services sur les signalements de telle ou telle problématique avec géolocalisation et/ou photos, nos conseils citoyens qui se déploieront sur l’ensemble du territoire (une première dans le département) ou encore les débats publics qui s’organisent sur telle ou telle question intéressant un quartier ou la ville entière... Nous changeons d’époque, de façon de faire et de débattre. C’est un Mieux, à coup sûr mais c’est un apprentissage que tout cela. Débattre, se confronter, s’informer, s’interpeller... sans confusion, sans admonestation, sans caricature, sans impatience... Cela prendra du temps justement. Je nous appelle à cette audace tranquille. Je nous appelle à prendre parti, nous impliquer avec le souci du respect de ceux qui ne pensent pas comme nous.

Prenons deux sujets venant percuter notre actualité chapelaine : le Plan de Prévention des Risques d’Inondation (PPRI) qui concerne le bas de notre commune et le hameau de Fouchy. Longs échanges en Conseil municipal, position unanime pour rejeter le texte de la préfecture en l’état. Pour autant, c’est un sujet au long cours qui nécessite information, concertation, propositions car il n’y a rien de pire que de se laisser aller à rejeter sans proposer... Cela est en chemin grâce à l’implication des élus du quartier (majorité/opposition), l’association historique de celui-ci, mais encore et surtout la participation massive des habitants...

Autre sujet, l’UVE (Unité de Valorisation Énergétique), autrement appelé « incinérateur » par ses détracteurs... Voilà un sujet très important, passionnant, éminemment complexe, qui intéresse notre présent mais surtout notre avenir ! Que fait-on de nos déchets que nous enterrons tranquillement depuis des décennies dans l’indifférence générale ? Renforcer le tri peut-il conduire à éviter un investissement public aussi conséquent, Est-ce dangereux une UVE ? Les fumées, les nuisances... Mais aussi la technologie, la valorisation de ce que nous rejetons... Bref, notre vie quotidienne et la gestion de nos contradictions... J’ai dit, au moment de la communication initiale de notre Syndicat Départemental qui porte ce projet, que l’on ne pouvait ainsi passer outre la consultation publique et annoncer la mise en service d’un tel outil comme si les procédures d’enquête publique n’étaient que pures formalités.

Les UVE utilisent des technologies de plus en plus maîtrisées, présentes sur tout le territoire français et très surveillées. Mais elles ont un coût et présentent le risque de nous ralentir sur le chemin du tri et de la réduction de nos productions de déchets. Bref, je ne fais pas partie de ceux qui ont un avis tranché. J’assume parfaitement d’avoir à entendre les arguments des uns et des autres. Au final, j’en suis convaincu, l’UVE ne mérite ni excès d’honneur ou d’indignité... Elle ne relève ni de la poudre de perlimpinpin ni de l’horreur polluante. Je crois qu’elle constitue une voie transitoire plus qu’une réponse définitive au sujet majeur devant nous : nous polluons notre terre chaque jour par des attitudes individuelles et collectives irresponsables, bien « aidés » en cela, par ceux qui gagnent beaucoup d’argent dessus. Vaste programme comme disait le Général... Notre ville, elle, a décidé de favoriser justement le débat et l’expression de tous ceux qui sont impliqués et experts en ces matières. C’est ainsi que des réunions d’information sont organisées depuis novembre et sur toute l’année 2017. Je vous invite encore et toujours à prendre part à ce débat tant je suis persuadé que nous ne nous en sortirons pas si nous ne prenons pas notre destin en main !

À l’aube de l’hiver et de cette fin d’année, je vous souhaite à vous et à tous ceux qui vous sont chers, de belles fêtes de fin d’année. Vous me permettrez d’avoir une pensée particulière pour ceux qui sont dans la peine ou la difficulté.

Bonnes fêtes à tous !

A noter

Si vous voulez vous adresser au maire, pour que lui parvienne directement votre message, écrivez-lui via ce formulaire.

Ecrire au maire