Accueil du site > A tout âge > Archives « A tout âge » > Enfants en danger ? Parents (...)

Enfants en danger ? Parents en difficulté ? Le mieux, c’est d’en parler !

Contenu de la page : Enfants en danger ? Parents en difficulté ? Le mieux, c’est d’en parler !

Historique

Le 10 Juillet 1989

Les parlementaires ont voté à l’unanimité une loi relative à la prévention des mauvais traitements à l’égard des mineurs et à la Protection de l’Enfance. Cette loi a donné le jour au Service National d’Accueil Téléphonique pour l’Enfance Maltraitée, communément appelé « Allô Enfance Maltraitée ».

Depuis Mars 1997

Le service bénéficie d’un numéro d’appel simplifié à 3 chiffres : le 119. L’affichage de ce numéro est obligatoire dans tous les lieux recevant des mineurs.

Depuis 2003, Le 119 a acquis le statut de numéro d’urgence (comme les n° 115, 17, 18, 112 et 15), ce qui donne obligation à tous les opérateurs de rendre accessible le numéro gratuitement, y compris depuis les téléphones mobiles.

Loi du 5 Mars 2007

Réformant la protection de l’enfance (JO du 6 mars 2007) a remplacé le mot « maltraité » par le mot « en danger ».

Missions

La loi du 10 juillet 1989, confortée par celle du 5 mars 2007, confère deux missions au service :

Une mission de prévention et de protection :

Accueillir les appels d’enfants en danger ou en risque de l’être et de toute personne confrontée à ce type de situations, pour aider à leur dépistage et faciliter la protection des mineurs en danger.

Une mission de transmission :

Transmettre les informations préoccupantes concernant ces enfants aux services départementaux compétents en la matière : les cellules de recueil des informations préoccupantes (CRIP) aux fins d’évaluation.

Qui répond au 119 ?

Les agents du pré-accueil

Une équipe de 10 professionnels de la téléphonie accueille les appelants, vérifie que leurs appels concernent bien les missions dévolues au service et oriente les appels explicites vers le plateau d’écoute.

Les écoutants

L’équipe pluridisciplinaire est composée de 50 professionnels de formations complémentaires : psychologues, juristes, travailleurs sociaux. Ces professionnels sont tous formés à la relation d’aide, ont une connaissance des pathologies liées à la maltraitance des enfants, maîtrisent les fonctionnements institutionnels, administratifs et judiciaires et connaissent les réseaux sociaux départementaux. Leur mission première est d’être à l’écoute des usagers, et de procéder à l’évaluation des appels à travers leur contenu.

A noter

Numéro d’urgence : 119 http://www.allo119.gouv.fr/

Adresses utiles

Adresses utiles

Groupement d’Intérêt Public Enfance en Danger

Télécharger la Vcard

Téléchargements

Plaquette - Allô enfance en danger
juin 2014
PDF - 2.1 Mo
Télécharger
Affiche - Allô enfance en danger
juin 2014
PDF - 173.2 ko
Télécharger