Grippe : les recommandations

Contenu de la page : Grippe : les recommandations

Alors que l’épidémie de grippe a touché plus de deux millions de personnes en France, l’Institut de veille sanitaire (InVS) estime que le pic épidémique serait bientôt atteint. L’épidémie actuelle est dominée par le virus A(H3N2).

La grippe est une infection respiratoire aiguë, responsable d’épidémies saisonnières hivernales. Elle se transmet à l’occasion d’éternuements ou de toux ou encore par contact d’objets souillés (les lieux confinés et très fréquentés étant propices à la transmission de ces virus). Fièvre, fatigue, courbature, maux de tête sont les premiers signes de la maladie.

Pour limiter la transmission de personne à personne, il est notamment recommandé aux malades de :

  • limiter les contacts avec d’autres personnes et en particulier les personnes à risque,
  • se couvrir la bouche en cas de toux et le nez en cas d’éternuement,
  • se moucher dans des mouchoirs en papier à usage unique jetés dans une poubelle fermée.

Pour l’entourage des malades, il faut en particulier :

  • éviter les contacts rapprochés avec les personnes malades,
  • se laver les mains à l’eau et au savon après contact avec les malades ou le matériel utilisé par les malades,
  • nettoyer les objets couramment utilisés par les malades.

La vaccination qui reste le meilleur moyen de protection contre la grippe est conseillée pour les personnes à risque. La composition du vaccin grippal 2014/2015 retenue pour l’hémisphère Nord est la même que celle de la saison 2013-2014 et comporte pour le vaccin trivalent :

  • une souche A(H1N1),
  • une souche A(H3N2),
  • une souche B.
Grippenet.fr : participer en ligne à la surveillance de la grippe

Les personnes qui le souhaitent peuvent participer en ligne au système de surveillance du syndrome grippal en se connectant sur www.grippenet.fr.

Ce site s’adresse à toute personne (mineure ou majeure) résidant en France métropolitaine, quel que soit son état de santé. Après avoir rempli un questionnaire concernant leur profil (âge, lieu d’habitation, statut vaccinal, présence d’animaux domestiques...), les contributeurs sont invités à répondre, chaque semaine, à quelques questions afin d’identifier les symptômes déclarés ou non déclarés depuis leur dernière connexion (nez qui coule, fièvre, toux...). Immédiatement analysées, ces informations anonymes donnent en temps réel un état de la présence de la grippe en France. Elles permettent également de mieux étudier la façon dont la maladie se propage sur le territoire.

La surveillance de la grippe est également réalisée par le biais d’informations collectées par les médecins libéraux volontaires et par un réseau de laboratoires et d’hôpitaux.

Adresses utiles

Adresses utiles

Ministère des Affaires sociales, de la Santé et des Droits des femmes

Télécharger la Vcard