Accueil du site > Ma ville > Edito du Maire > Les petites et grandes « (...)

Les petites et grandes « choses » de la vie

Contenu de la page : Les petites et grandes « choses » de la vie

Nous voici au seuil de l’été, après un printemps dont on a peiné à distinguer les atours chaleureux…
Sous la pluie comme par grand vent, la ville se transforme à un rythme soutenu. Un rythme qui devrait encore s’accélérer , notamment avec les chantiers de démolition, résidentialisation, rénovation portés par Mon Logis, Troyes Habitat et Aube Immobilier.
Depuis quelques temps, on entend parler de notre commune autrement et l’on peut visuellement mesurer le chemin déjà parcouru. Il est indéniable que tout cela est spectaculaire et porteur d’un renouveau aussi espéré qu’attendu depuis tant et tant d’années.
Pourtant, mon équipe et moi-même ne voulons surtout pas relâcher nos efforts, et ce pour au moins deux raisons : • La première, c’est que derrière chaque grand dossier, il y a un temps de préparation, des aléas, des contretemps dévoreurs d’énergie et de travail. Il y a aussi les nuisances issues des chantiers à limiter au maximum… C’est un défi permanent pour les élus et le personnel de notre commune et je leur rends hommage à tous. • La deuxième raison, c’est que les grands travaux, c’est très bien. C’est même une chance pour notre ville… ! Mais on ne peut se contenter de bâtir, construire, rénover. Les défis pour notre ville ne sont pas uniquement « physiques »… Il nous faut répondre présent sur le défi de l’emploi dans une période où le chômage explose, renforcer la qualité d’accueil de nos enfants dans et autour de la classe, soutenir les associations, sécuriser nos rues etc.. Bref, se remettre en question, être meilleur, plus réactif chaque fois que nécessaire.
A ce titre, nous avons mené une expérience très enrichissante sur le quartier de Fouchy depuis plusieurs mois. Une bonne dizaine d’années que l’équation stationnement, vitesse, tranquillité est un casse-tête. Nous avions à l’esprit des travaux d’aménagement… la population nous a dit que nous faisions fausse route… Au lieu de passer outre ou d’enterrer tout changement, nous avons décidé de confier à un groupe de travail ouvert à toute la population l’objectif de faire des propositions. Bien des orientations proposées ont été finalement retenues. Certes, tout n’est pas réglé, mais je crois pouvoir dire que nous avons fait collectivement oeuvre utile. Ce n’est pas spectaculaire, cela ne fera pas la Une des journaux mais, grâce à l’engagement de tous, nous avançons.
Etre à l’écoute, savoir entendre les critiques et tenter de faire mieux au lieu de toujours proclamer que l’on est le meilleur, et que tout est (ou a été) parfait… C’est aussi une exigence qu’une équipe municipale doit porter... Là encore, il est question de travail et d’énergie mais ce n’est pas moins important que les grands travaux spectaculaires… Finalement, nos vies sont faites de grandes mais aussi de petites « choses » et la différence est parfois ténue…
Bon été à tous et bonnes vacances à tous ceux qui auront la chance d’en bénéficier. Une pensée particulière pour ceux qui n’en auront pas.