Accueil du site > Ma ville > Archives « Ma ville » > Perturbations de la reception

Perturbations de la reception de la TNT

Contenu de la page : Perturbations de la reception de la TNT

Message de l’Agence Nationale des Fréquences :

Le 17 janvier 2012, l’Autorité de régulation des communications électroniques et des postes (ARCEP) a délivré à trois opérateurs de téléphonie mobile, Orange, SFR et Bouygues Télécom, une autorisation d’utilisation de fréquences radioélectriques dans la bande des 800 Mhz afin de leur permettre de déployer un réseau internet mobile à très haut débit de 4e génération (4G). Grâce à la 4G, les internautes peuvent bénéficier d’un débit très supérieur à celui de la 3G. Ils ont ainsi accès, en mobilité, à des contenus en haute définition et bénéficient de nombreux services innovants.

La 4G peut utiliser trois bandes de fréquences, celle des 800 MHz, celle des 2,6 GHz et, à partir du 1er octobre 2013, celle des 1800 MHz.

Les premiers services 4G commercialisés dans plusieurs ville de France exploitent principalement la bande des 2,6 GHz, mais leur couverture reste limitée. Dans le cadre de l’article L. 43 du code des postes et des communications éléctroniques, l’Agence nationale des fréquences (ANFR), établissement public de l’Etat, s’appête à délivrer des autorisations administratives de mise en service de site exploitant la bande des 800 MHz sur votre commune. Ces autorisations sont nécessaires au déploiement commercial du réseau par les opérateurs de téléphonie mobile.

En cas de mauvaise réception de la TNT appelé le 0 970 818 818

La mise en service de sites dans cette bande de fréquences offrira une meilleure qualité de réception des services, notamment à l’intérieur des bâtiments. Toutefois, ces fréquences sont adjacentes à celles utilisées par la télévision numérique terrestre (TNT). Leur utilisation par les opérateurs mobiles est ainsi susceptible de causer, ponctuellement, des perturbations de la réception de la TNT.

Plusieurs expérimentations destinées à vérifier le fonctionnement des récepteurs de télévision en présence d’émissions de téléphonie 4G et à quantifier le nombre de dysfonctionnements potentiels, ont eu lieu entre 2011 et l’été 2013. Ces tests, coordonnés par l’ANFR, ont permis d’identifier des solutions concrètes aux brouillages et de s’assurer, en conditions réelles, de l’efficacité de leur mise en oeuvre.

Pour remédier aux éventuelles perturbations, un mécanisme de recueil des plaintes a été mis en place. L’ANFR recevra et traitera, grâce à son centre d’appel, les réclamations des téléspectateurs dont la réception de la TNT serait perturbée. Ces derniers pourront ainsi appeler le numéro 0 970 818 818 au prix d’un appel local. L’ANFR vérifiera que la perturbation est bien occasionnée par l’allumage d’un site 4G dans la bande des 800 MHz et dans ce cas, toutes les mesures seront prises par les opérateurs mobiles pour apporter une réponse rapide à chaque foyer, en prenant notamment en charge l’équipement à installer chez le téléspectateur pour mettre un terme aux dysfonctionnements.