Accueil du site > Ma ville > Edito du Maire > Une volonté de faire

Une volonté de faire

Contenu de la page : Une volonté de faire

C’est peu dire que le climat est morose dans les communes et villes de France en cette fin de printemps 2015.

La réduction des dotations que nous impose l’État depuis quelques années commence à se faire sentir sérieusement. Projetée à échéance de 3 ans elle devient même anxiogène pour un grand nombre de maires.

Sommes nous égaux devant l’impact de ces baisses drastiques ? Bien-sûr que non ! Dans les grandes métropoles de l’ouest choyées en infrastructures depuis des décennies, la baisse des dotations de l’État est encore compensée par le gain de population et le dynamisme de l’activité des entreprises. Dans les territoires ruraux ou ceux qui ont connu le déclin industriel… point de ce dynamisme-là.

Bref, on a vu fleurir ce printemps, partout autour de nous, des hausses d’impôts locaux et des plans de réduction de dépenses à la hauteur du choc en cours et à venir. Et chez nous, à La Chapelle ?

Nous ne sommes pas en suspension en l’air et donc… c’est dur. Pourtant, si la baisse de nos dotations est terrible puisque nous en perdrons 50 % d’ici 2017, l’État n’a pas abandonné jusqu’ici les principes de solidarité et les a plutôt renforcés cette année. Nous sommes une commune avec 60 % de logements sociaux… Nous avons été compensé d’une partie substantielle des baisses classiques. Cela mérite d’être souligné.

Nos engagements en matière de renouvellement urbain, conçus pourtant avant la crise et la baisse des dotations, ont été tenus. Au prix d’efforts importants d’économie, nous n’augmenterons pas nos impôts locaux.

J’entends dans le département et parfois même chez nous, la petite musique de « La Chapelle n’y arrivera pas »… depuis 2008, c’est la même rengaine… L’escapade ? Impossible ! La rénovation urbaine, trop tard… Maintenant que nous avons franchi ces obstacles… Financièrement, « ça ne passera pas »… Comme si, nous Chapelains, étions condamnés par principe, à l’échec ou à la mendicité !

Et bien non ! Il ne sera pas dit que le dynamisme retrouvé de notre commune se fracassera sur la dureté des temps avant même qu’il ait porté tous ses fruits pour les Chapelains, notamment en terme d’emploi. Évidemment, il faut réduire la voilure, chercher des économies (ce qui n’est jamais un mauvais exercice par ailleurs). Nous faisons cette année une pause dans les investissements mais, qui peut penser que nous sommes différents d’un ménage qui refait sa maison et doit faire attention les années suivantes ? On ne baisse pas les bras. On ne pleure pas sur notre sort, on ne rejette pas la faute sur les autres. On fait ce que nous faisons depuis 2008, on travaille, on s’adapte, on trouve des solutions avec nos partenaires .

Il y a toujours des enseignements à tirer des épreuves que nous impose la vie… à l’échelle d’une commune comme dans nos vies quotidiennes. Ceux consistant à tenir bon et avoir « une volonté de faire » n’est pas le remède miracle… Mais elle est la condition sine qua non pour avancer ! Au travail donc.

Adresses utiles

Adresses utiles

Mairie - Hôtel de ville

Télécharger la Vcard
  • Work03 25 71 34 34
  • Fax03 25 49 98 88
    • rue du Maréchal Leclerc BP 10082
    • 10602 La Chapelle Saint-Luc Cedex
  • En savoir plus
  • Détails, horaires

    Horaires d’ouverture :

    • Lundi : 8h45 à 12h - 13h30 à 18h
    • Mardi : 8h45 à 12h - 13h30 à 17h
    • Mercredi : 8h45 à 12h - 13h30 à 17h
    • Jeudi : 8h45 à 12h - 13h30 à 17h
    • Vendredi : 9h à 17h
    • Samedi : Fermé (ouverture exceptionnelle le 6 mai, 10 juin 1er juillet, 9 septembre, 7 octobre, 4 novembre et 2 décembre 2017)